"light is what I long for, like a desire of going back home"

 

 

IVANA MINAFRA

Born in Genoa,  Italy, in 1971

Since 2003 living and working in Bar le Duc, France

Fine Arts Academy of Genoa

INDIVIDUAL SHOWS  (selection)

1998   Genoa , presented by the Fine Arts Academy Director, Raimondo Sirotti   2007    P'tit Michaux Gallery, MEUSE (Bar le Duc, France)  2008    THUILLER Gallery (Paris)  2009   KLEBER  centre of arts (Luxembourg Ville) 2010 Noppeney Gallery  (Differdange-Luxembourg)  2011   Centre Ipousteguy  (Dun-sur-Meuse) 2012 Adriatica  Divisione Arte Gallery (BARI- Italy)

GROUP SHOWS  (selection)

2005  International SS325 Award (Prato-Florence, ItalY) 2006  Salon d’automne - Paris    11°  INTERNATIONAL SATURARTE  AWARD (Genoa, Italy) 2008  SALON DE MAI- Paris  2010  "Emoi et moi" Conseil General de la Meuse (Bar le Duc)  2012  VIVART  2012 -ALBI  Moulin des Albigeois (France)  2013   L'ARRIVAGE  GALLERY (Troyes, Champagne Ardenne)    / Metanoia GALLERY – PARIS

 

 

 

 

   VERSO LA LUCE

 

J’ai toujours été inspirée par la réalité quotidienne,

images ordinaires de la vie de tous les jours, routes, halls d’entrées, voitures garées,

immeubles…choses apparemment dépourvues de beauté et d’intérêts,

sur lesquelles le regard ne s’arrête pas, mais, à mes yeux porteuses d’un silence chargé

d'un charme paisible lorsque elles sont révélées par la lumière du soleil.

 

Elles se révèlent donc instruments d’un langage universel,

instants suspendus dans le présent; zone de passage, de transition;

étapes d’un parcours toujours vers la lumière du soleil.

 

Mes personnages, quand ils sont présents, font partie de la scène,

ont la mémé valeur de ce qui les entourent; les visages n’ont pas de traits car

aspirent à être universels, figurants silencieux, parfois fantômes de l’enfance;

ils perdent leurs individualités en faveur d’une identité plus vaste et éternelle.

 

Mon objectif est de concrétiser des sensations suscitées par la lumière et l’espace;

créer un moment d’émotion, un dépaysement silencieux   et pour faire ceci

je suis le principe du moindre effort, c'est-à-dire employer le minimum des moyens

expressifs et picturaux.

 

J'aspire à être légère, représenter avant tout la lumière

et l’espace.  Ma peinture n’est jamais finalisée en elle-même, mais toujours

instrument de dépaysement. Je veux cueillir l’instant suspendu,

la beauté modeste et puissante de l’ordinaire.